avril 21, 2024

RDC : Jean-Marc Kabund démissionne officiellement du perchoir de l’Assemblée nationale.

Le député national Jean-Marc Kabund-a-Kabund vient de démissionner de son poste du 1er vice-président de l’Assemblée nationale au travers une lettre adressée au président de l’Assemblée ce jeudi 31 mars après l’annonce via un tweet le 14 janvier dernier.

“Il va de soi que, pour le reste de la législature en cours, je vais me concentrer sur mon mandat de député national”, a-t-il écrit. Il démissionne, dit-il, pour “des raisons de conviction politique”.

Kabund est de retour au pays après un séjour médical de plus d’un mois au Royaume-Uni.

Les rapports étaient devenus difficiles entre Kabund et l’entourage du Chef de l’Etat. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est l’altercation en janvier dernier entre la garde policière de Kabund et un militaire de la Garde Républicaine.

Ce dernier qui était dans la voiture d’un privé qui roulait à contresens. Le militaire a été brutalisé, son arme ravie et il a été embarqué par les policiers commis à la garde de Kabund. Conséquence : la Garde Républicaine (GR) a mené une expédition punitive à la résidence de Kabund à Limete, au quartier Kingabwa. 

Mécontent, Jean-Marc Kabund avait annoncé sa démission de son poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale annonçant “une nouvelle page de l’histoire, qui sera écrite avec la sueur de notre front, qui coulera chaque jour qu’on affrontera les brimades, humiliations et tortures”.

Dans la foulée, il a été révoqué de son poste de président a.i de l’UDPS et exclu définitivement du parti.

La rédaction