mars 3, 2024

RDC/Procès chebeya : la parcelle du général Djadjidja qui a servi d’enterrement de la dépouille de fidèle bazana, introuvable

C’est au cours d’une audience foraine tenue mercredi 10 novembre dernier, à mitendi dans la commune de mont-Ngafula, site supposé du lieu de l’enterrement de la dépouille de fidèle Bazana chauffeur de floribert chebeya, que la Haute Cour Militaire siégeant sur l’affaire de l’assassinat de floribert chebeya et fidèle Bazana, s’est rendue sur ce lieu pour s’enquérir de près l’information selon laquelle la dépouille de fidèle bazana aurait été enterré dans la parcelle du général de brigade Zelwa Katanga alias Djadjidja.

C’était question pour la cour dans cette audience foraine de confronter le général Djadjidja aux dépositions des prévenus Jacques Mugabo et Doudou Ilunga qui avaient affirmé y a peu, avoir enterré le corps sans vie de fidèle Bazana dans l’une des parcelles du général Djadjidja située à Mitendi, dans la quelle ils avaient trouvé une équipe d’avance composée des éléments de la police militaire bokungu et katebere, commis à la mission de contrôle de frontière entre la ville de kinshasa et la province du kongo-central au niveau de mitendi, sous le commandement du général Djadjidja, qui avait déjà creusé la tombe, nous affirme le confrère Djodjo Vondi de mediacongo.net prenant part à cette audience

Après une brève audience au siège du parquet militaire, détachement de Mitendi, en présence des parties protagonistes a ce procès, la Haute Cour militaire a effectué une descente dans les parcelles du Général Djadjidja, sur les 5 parcelles appartenant au général Djadjidja dans ce coin, la Haute Cour n’a visité que 3 parcelles, parmi ces 3 parcelles, une a déjà été vendue et 2 appartiennent encore au général, c’est dans l’une de ces parcelles que serait enfouie la dépouille de Fidèle Bazana.

Après plusieurs heures de ronde dans ces différentes parcelles, ponctuées d’interrogatoires, la parcelle où serait enfouie exactement la dépouille de Fidèle Bazana n’a pas été identifiée.

Les prévenus Jacques Mugabo et Doudou Ilunga reconnaissent le site, mais ne savent pas où exactement la dépouille de Fidèle Bazana a été enterrée, car sur ce site, la brousse a laissé place aux nouvelles constructions.

Il sied de noter qu’après cette descente, la haute cour militaire a fixé la prochaine audience au mercredi 17 novembre à la prison militaire de ndolo.

La rédaction