juin 4, 2023

RDC/Kazadi vs kadima : un débat qui annihile les efforts de Félix Tshisekedi pour l’instauration d’un État de droit

Le peuple congolais assiste ce dernier à un débat houleux opposant le gouvernement central par le biais du ministre de Finances Nicolas Kazadi à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) par son président Denis Kadima, sur la question des fonds qui devront être alloués à cette institution d’appui à la démocratie.

Pour le président de la CENI, Denis Kadima, le gouvernement tarde encore à mettre à sa disposition des fonds pour l’opération qui devra aboutir à l’organisation des élections en 2023 selon le calendrier électoral publié récemment, chose balayée d’un revers de main par Nicolas Kazadi, ministre des Finances qui rassure avoir décaisser près de 37 millions de dollars depuis l’installation de cette équipe de la CENI.

Ce qui met en doute la bonne réputation du président Kadima à la tête de la centrale électorale par certains qui estiment qu’il a détourné les fonds.

De l’autre, le rapporteur de la CENI, Patricia Nseya rejette en bloc l’accusation toujours du ministre Kazadi sur la surfacturation de la CENI dans l’achat des véhicules.

Patricia Nseya indique que tous les membres de l’équipe Kadima utilisent encore leurs véhicules personnels pour besoin de déplacement.

“Depuis notre investiture et la remise-reprise jusqu’au moment où je vous parle, tous les membres de la CENI utilisent leurs véhicules personnels. Et pour le proforma que nous avions déposé au ministère des Finances, le ministre peut vérifier le tarif à CFAO, qui est une société sérieuse connue de tous” a t-elle fait savoir

Un débat qui annihile les efforts du président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, qui ne dort ni ne somnole jour et nuit pour l’instauration d’un État de droit en RDC voyant des personnes nommées par lui sans faire preuve d’hommes d’État dans la gestion <Res publica>.

Wait and see…

Franck Mubeneshay